Bonsoir les filles,

Je reviens avec un article qui me tiens à cœur, il s’agit de mon vécu par rapport à l’opération de ma fille. Chaque personne, chaque maman, chaque papa et surtout chaque enfant réagit à ça façon dans ce genre de situation. Quel que soit le motif de l’opération, l’hôpital reste un endroit qui peut faire peur aux enfants (même aux adultes). Les blouses blanches, l’odeur particulière, les machines et j’en passe, tout peut devenir rapidement source d’angoisse, il devient donc important de préparer son enfant à cet événement,  afin de dédramatiser le tout et arriver le jour J le plus sereinement possible. Une opération est toujours un moment particulier dans la vie d’un enfant. En effet, il doit quitter le cadre sécurisant de la maison et des habitudes, découvrir des lieux étranges et côtoyer des inconnus. Sans parler de faire face à la gêne et parfois à la douleur.

Suite à une consultation avec l’ORL, la décision de faire opérer Océane a été prise. Nous venions pour un contrôle mais après l’avoir examiné le médecin nous a annoncé qu’il serait préférable de lui retiré les végétations. L’hypothèse de lui enlevé avait déjà été abordé donc nous savions que c’était une possibilité à envisager. Bien sur, quand on vous demande si vous souhaitez faire opérer votre enfant vous y réfléchissez à deux fois. Après avoir pesé le pour et le contre avec mon mari et surtout avoir posé de multiples questions au médecin nous avons accepter qu’elle soit opérée.

Une fois la date conclu, nous avons été orienté vers un anesthésiste que nous avons rencontrés quelques jours avant l’opération. En rentrant à la maison après avoir vu l’ORL nous avons décidé avec mon mari de ne pas en parler à Océane dans l’immédiat sachant que l’opération avait lieu trois semaines plus tard.

Pendant cette période je me suis un peu, non en faite beaucoup renseigné pour savoir comment les choses allaient se passer et j’ai fais une liste des questions que j’allais posé à l’anesthésiste. J’avais souvent l’impression que j’oubliais quelques choses mais je ne savais pas quoi, j’en discutais avec mon mari mais finalement je n’avais pas les réponses a mes questions, je me demandais aussi si j’avais raison d’attendre pour en parler avec Océane car on se demande souvent quel est le meilleur moment pour lui expliquer. Océane est une petite fille de 6 ans très intelligente mais qui comme tout enfant à peur de l’inconnu.

Le rendez vous avec l’anesthésiste à eu lieu le mercredi et elle devait être opéré le lundi suivant. Après son rendez vous chez l’anesthésiste, nous avons commencé à lui expliqué se qui allait se passer, elle a bien compris, enfin je pense car se n’est pas facile de savoir se qu’il pense dans leurs petites têtes d’enfants. Finalement les choses se sont passé en douceur, elle nous a posé des questions sur les points qu’elle n’avait pas compris comme par exemple elle pensait qu’on la déposait le matin et qu’on revenait le soir nous l’avons donc rassurez sur se point en lui expliquant qu’ont allaient restés avec elle tout le temps. Elle a voulu compter les jours qui la rapprochait de l’opération. Elle a reçu lors de sa visite avec l’anesthésiste un petit livre qui explique ce que sont les végétations et se qui va se passer le jour de l’opération.

illu poster irm 2 14 11 05

Elle a souhaité emmener son livre à l’école et sa maitresse a été super car ils en ont discutés en classe et finalement plusieurs petits avait déjà subi cette opération du coup ils ont pu en discuter entre eux.

Le jour de l’opération est finalement arrivé, nous sommes rentrés le matin à 7h30. Elle devait être dans une chambre double avec un autre enfant, mais finalement elle c’est retrouvé dans une chambre seule. L’opération avait lieu en ambulatoire, elle rentrait le matin et ressortait le soir. Une fois installé dans la chambre, nous l’avons mis en tenue, une splendide chemise de nuit d’hôpital  tumblr_inline_mfnjtiFsQl1qdlkyg. Puis je lui est donné le petit kit que j’avais préparé pour son petit séjour à l’hôpital. Dans ce kit il y avait une peluche Olaf, des stickers panini de la reine des neiges, un livre d’histoire, ainsi qu’une trousse de crayon et un livre d’activité sans oublier doudou.  Pendant que nous attendions qu’ils viennent la chercher nous avons joués et du coup le temps à passé plus vite et elle n’a pas pensé a se qui allait se passé.

Le brancardier est venu et la prise dans ses bras pour l’emmener jusqu’au bloc opératoire. Nous avons pu l’accompagné jusqu’à la porte mais après nous avons du la quitté. Avant de partir l’anesthésiste est venu se présenter et nous a posé quelques questions. Ensuite nous sommes donc retourner dans la chambre et là le temps nous à parut très très long. Normalement l’opération ne devait durer que 20 min, on devait nous la ramené au bout de 30 min, mais les choses ne se sont pas déroulés ainsi. Elle n’est revenue que au bout d’1h30. Pendant tout se temps je suis aller régulièrement prendre des nouvelles auprès des infirmières (La maman pas stresser du tout, Helloc’est encore moi !!!). D’ailleurs je suis sur que les infirmières doivent avoir un cours sur comment géré les mamans stressés car elles ont été au top avec moi, elles ont eu les mots rassurants.

Finalement au bout d’1h30 le brancardier est revenu avec notre pepette dans ses bras, la miss avait les yeux tout rouges et était fatigué. Nous l’avons donc recouché et l’infirmière est venue la voir. Elle a donné quelques consignes, et nous a dit qu’elle repasserait dans 30 min pour lui apporté un plateau de dessert. Océane c’est reposé mais à eu quelques nausées du à l’anesthésie.

L’infirmière est revenue avec un plateau bien garnis, il y a avait pleins de dessert et une glace. Océane ne c’est pas fait prié pour manger. Nous avons eu ensuite la visite de l’anesthésiste qui nous a expliqué que tout c’était bien passé et qu’Océane a été une grande fille. Puis enfin le médecin est passé et nous a expliqué que tout c’était bien passé et nous a donné les ordonnances et quelques recommandations pour le retour à la maison puis nous sommes rentrés chez nous vers 13h30.

Mes impressions:

En premier lieu, il ne m’a pas été facile de prendre la décision de faire opéré ma fille, je me suis posé de multiples questions et la peur que quelques choses se passent mal a été très présente et ma souvent fait douter de mon choix.
Ensuite je me suis souvent demandé si je faisais bien d’attendre pour lui parler. Après connaissant ma fille, j’ai agit en mon âme et conscience et je sais aujourd’hui que j’ai pris la bonne décision. J’ai trouvé que nous avons été assez bien informé sur l’opération et tout se qui l’entoure et le faite de faire une liste des questions que je me posais m’a beaucoup aider.
Le jour de l’opération Océane a été bien encadré et nous aussi, l’équipe a été super, mon seul bémol c’est que dans certains hôpitaux les parents ont le droit de venir en salle de réveil et je regrette de ne pas avoir pu y aller avec Océane. Elle c’est retrouvé seule à son réveil dans une salle inconnu avec des gens masqués, je sais qu’a se moment là elle a beaucoup pleuré. En plus a son réveil elle a eu un peu mal, du coup elle c’est pas mal stressé . L’équipe a bien géré (Vous allez me dire normal c’est leurs boulots) , ils l’ont rassurés et lui ont donnés se qu’il fallait pour la douleur.
Le médecin nous avait dis qu’Océane pouvait dès le lendemain retourner à l’école, mais pour moi il en était hors de question, ma belle mère est venue la garder à la maison quelques jours. Elle a eu du doliprane pour la douleur et pendant une semaine nous avons du lui nettoyé le nez. Il y a eu au début quelques saignements mais rien de grave. Passé le contre coups de l’opération aujourd’hui elle est en forme. J’ai aussi apprécié que le médecin et l’anesthésiste passe pour nous parler de l’opération.

Si j’ai quelques conseils à vous donnez:

– Chaque parent connait son enfant donc à vous de jugez du BON MOMENT pour lui parler de se qui va se passé. Il faut bien comprendre qu’il n’y a pas de solutions miracles c’est vraiment vous qui jugerez de ça, suivant l’âge et la maturité de votre enfant.

– Pour vous aidez un site très sympa : http://www.sparadrap.org/ qui “aide à mieux préparer les enfants à un soin, un examen de santé, une visite médicale, une hospitalisation“. On peut commander des petits livrets explicatifs qui sont d’ailleurs souvent remis lors des consultations à l’hôpital comme lors de la consultation avec l’anesthésiste.

– J’ai aussi quelques livres à vous recommandez comme par exemple:

Min Loup à l'hôpital max-va-a-l-hopital-181235-250-400

– Vous pouvez aussi lui préparer un petit kit de choses qu’il aime pour le faire patienter.

– Pensé aussi à vous, emmené de quoi patienter car on trouve vite le temps long.

– Quelques jours avant l’opération j’ai aussi donner de l’homéopathie à Océane pour la détendre, n’hésité pas a demandé conseil à votre pharmacien il sera vous orientez.

– Faite une petite liste des questions que vous vous posez et surtout n’hésité pas à les poser même si parfois elles vous semblent absurdes.

– Et le dernier conseil que je vous donnerez c’est que même si le médecin vous dis que votre enfant peu retourner dès le lendemain à l’école, il vaut mieux dans la mesure du possible le garder au chaud quelques jours.

Je pense avoir fais le tour. Et vous, avez-vous déjà vécu l’hospitalisation/l’opération de l’un de vos enfants?

 

822330pug0805bgq

 

Copyright © 2012. All Rights Reserved.